UNE PREMIÈRE MI-TEMPS DE RÉFÉRENCE.

Après un match âprement disputé le Sénégal s’est défait des grues de l’Ouganda sur le plus petit des scores 0-1. Un match passionnant au terme duquel les lions de la Téranga se rapprochent de plus en plus de leur premier titre continental.

Dès l’entame du match les Sénégalais mettent le pied sur le ballon. Bien en place tactiquement ils ont mis en difficulté les ougandais dès les premières minutes du match. Avec le duo Pape Aliou Ndiaye – Idrissa Gana Gueye dans l’entrejeu jeu l’animation était au rendez-vous. C’est dans cette large domination que Mbaye niang d’une passe lumineuse offre à Sadio Mané son troisième but de la compétition à la 15e minutes de jeu. Les lions de la Téranga régalent. Les ougandais très durs sur l’homme ont voulu faire douter les Sénégalais, mais aujourd’hui c’était sans compter la détermination sans faille des protégés d’Aliou Cissé. Ils ont surpris plus d’un en répondant au défi physique et agréssif. Mieux aujourd’hui ils ont été vicieux, ce qui a beaucoup refroidi l’ardeur des ougandais. Le score pouvait être plus large mais malheureusement l’efficacité n’a pas toujours été au rendez-vous. Sur la première période le Sénégal livre une copie propre. L’envie et la volonté de gagner ont été perceptibles tout au long de ces quarante cinq premières minutes.

Deuxième mi-temps compliquée.

Le match reprend sur un tout autre registre. Les ougandais sortent du vestiaire avec une autre approche du match. Loin des fautes répétées de la première période, les ougandais entament cette mi-temps avec beaucoup plus de maîtrise. Parallèlement les Sénégalais reculent d’un cran pour pouvoir prendre l’adversaire de surprise par des contres. Les ougandais dominent sans être vraiment dangereux. Trop de déchets dans la dernière passe. En outre il y avait en face deux rocks. Kalidou koulibaly et Kouyaté qui ont enrayé presque tous les contres ougandais. Sans oublier Gassama qui semble être le joueur idéal pour le couloir droit. Généreux dans l’effort il était dans les duels et la récupération. Je n’oserai pas occulter la performance XXL du portier sénégalais Alfred GOMIS. À deux ou trois reprises ils a sauvé les buts sénégalais d’une égalisation. Malgré un semblant de domination ougandaise, les Sénégalais sont restés solides derrière et au final ils se qualifient en 1/4 de finale.

Au final j’ai été très surpris et très content de voir une équipe du Sénégal montrer autant d’envie. Sur la première période sincèrement ils m’ont régalé. En seconde période Malgré la difficulté ils n’ont pas flanché. L’équipe monte en puissance espérons que la série se poursuive.

MES TOPS

Kouyaté : Impérial dans les airs et rigoureux dans les duels il a apporté beaucoup de sérénité en défense.

Kalidou koulibaly : Idem il nous a sorti comme à l’accoutumée un match propre. Surtout à la relance, c’était un régal.

Gana Gueye : L’homme à tout faire du milieu de terrain. Dans la dernière passe, à la récupération idy ne cesse de montrer son importance dans l’entrejeu sénégalais. Naturellement il mérite le titre d’homme du match.

Ibrahim Diop