Je donne juste mon idée, Je n’ai aucun diplôme en football c’est juste l’avis d’un passionné qui essaie de mieux comprendre le jeu. 

D’abord d’après ma petite expérience après avoir bien observé la prestation des lions lors de cette phase de groupe. Je pense sincèrement que l’équipe ne présente pas un profil d’une équipe de possession. Je pense que depuis l’avènement de Cissé à la tête de l’équipe nationale, nos meilleurs prestations c’était lorsque nous avions décidé de laisser de manière intelligente le ballon à l’adversaire en jouant avec un bloc mediant tout en mettant un pressing adapté en fonction de nos temps forts dans les matchs. Tout cela pour dire que nous présentons un profil d’une équipe de contres et que l’on doit exploiter le plus souvent la rapidité de nos attaquants car nous avons des joueurs qui excellent lorsqu’ils ont de l’espace devant eux. D’après ce que j’ai vu lors de cette compétition les équipes ont souvent du mal à assurer une construction de jeu optimal car cela demande une certaine maîtrise technique mais aussi c’est des automatismes que l’on doit travailler et cela demande du temps. Et cela les équipes nationaux ne l’ont pas. C’est pourquoi des que l’adversaire met un pressing intense sur une équipe devant construire dans sa moitié de terrain celle-ci perd automatiquement le ballon et là elle est exposée. C’est ce qu’on voit dans la plus part des matchs. C’est pourquoi prendre le moins de risque en phase de construction serait un choix intelligent pour Cissé vu que les Ougandais sont très vifs. Je me rappelle d’un match entre le Monaco de Jardim et L’OM de Bielsa. Pour éviter le pressing de Bielsa, Jardim demandait à son gardien de procéder à de longs dégagements. Cela permettait à son équipe d’être moins exposé et ainsi il contrecarrait les plans du Loco sachant que ce mec est un as du pressing. Et dans ce cadre de figure la conquête des seconds ballons restait l’objectif principal de l’équipe car si tu optes pour un jeu direct tu dois être présent sur les seconds ballons si tu veux à ton tour mettre la pression sur l’adversaire. Donc il faudra être présent dans les duels. 

Une autre chose qui me réconforte dans l’idée que nous sommes une équipe de contre c’est que nous sommes excellents en défense de zone. Lorsque nous sommes regroupés dans notre moitié de terrain l’adversaire a du mal parce que nous occupons bien le terrain et nous fermons très bien les espaces. Les rares fois où on est exposé c’est lorsque nous perdons des ballons dans des zones dangereuses du souvent au fait qu’on demande beaucoup de décrochages à certains de nos joueurs offensifs (Sadio Mané par exemple). Vu qu’on a deja du monde au milieu demander à Sadio ou Sarr de décrocher rend stéréotypé le jeu. On doit exiger d’eux qu’il fassent plus d’appels en profondeur c’est là leur circuit préférentiel et c’est comme ça qu’on peut mieux surprendre nos adversaires. Ce que je dis c’est peut être beaucoup de littératures mais on a les moyens de mettre nos attaquants dans de meilleurs dispositions en jouant d’une manière plus simpliste, lâcher plus vite le ballon car on a pas encore exploité au maximum le potentiel de nos joueurs de côté. 

En tout cas si par exemple nous décidons de mettre un piege à L’Ouganda en lui laissant le ballon de manière à mieux le contrer on serait dans notre meilleur configuration.

Ibrahima Diagne