Pour le compte de la dernière journée de la poule C, le Sénégal s’est imposé face aux Harambee stars du Kenya sur le score de trois buts à zéro. Le Sénégal fait l’essentiel en se qualifiant mais ne convainc pas.

Après la défaite contre les fennecs les joueurs d’Aliou cissé avaient à cœur de réaffirmer leur leadership mais aussi de reconquérir le cœur des supporters déçus. Ce qui n’a pas été forcément le cas aujourd’hui.

TOUJOURS DU MAL AVEC LES BLOCS BAS.

Aucune surprise, le Kenya débute le match retranché dans sa zone. Avec un bloc bas et très compact les harambee stars ont fait le choix de jouer en contre pour espérer faire un bon résultat. Un choix tactique qui a fait douté les Sénégalais pendant près d’une heure. Ultra dominateurs les Sénégalais se sont procurés moultes occasions, mais leur inefficacité légendaire les à rattraper. À l’image du penalty raté de Mané à la 28e minute, les cages de Patrick Matasi sont restées inviolées toute la première période du match. Les Sénégalais n’ont montré aucune envie de plier le match Dès la première mi-temps. Avec un jeu lent, ils ne fallait pas s’attendre à contourner le bloc bas des kényans. Finalement les deux équipes se neutralisent durant la première période. Laissant ainsi l’image d’une équipe sénégalaise timorée et très mal à l’aise face au bloc bas des harambee stars.

Le match reprend sur le même tempo. Les Sénégalais dominent mais demeure inefficace. La délivrance survient à la 63e minutes sur une superbe reprise de Ismaïla Sarr qui donne l’avantage au Sénégal. À partir de ce moment, l’équipe commence à sortir la tête peu à peu de l’eau. La domination se prolonge mais cette fois ci avec beaucoup plus de lucidité devant. C’est comme si les Sénégalais déroulaient mieux quand ils ne se sentaient plus menacés. À la 71e minutes Mané double la mise. Le Sénégal régale. Sept minutes plus tard (78e minutes) le sort des kényans est enfin scellé avec le doublé de la star du jour. Au terme du match les lions de la Téranga assurent leur place pour les huitièmes de final.

Malgré cette qualification le Sénégal à montrer un visage indigne de son statut. Aujourd’hui il fallait répondre sur le terrain et montrer que la défaite contre l’Algérie n’était qu’un faux pas. Mais au contraire une réalité est apparue. Le Sénégal est une équipe très prenable. Faible mentalement et impuissant dans l’adversité le signal est donné.

Ibrahim Diop